Les 5 accessoires photo indispensables

Le dernier objectif acheté est vissé sur l’appareil flambant neuf ? La motivation est à son maximum ? On attend les derniers rayons de soleil pour partir en shooting ? Attendez !!! Avant de vous envoler de vos propres ailes de jeunes photographes. Laissez moi vous présenter une liste d’accessoires bien utiles. Il n’est pas nécessaire d’acheter tout d’un coup, je recommande même d’attendre un peu avant l’acquisition de certains éléments de cette liste. Mais vous allez voir, j’explique tout dans l’article.

Accessoires indispensables : Le Lens Pens

Un de mes favoris ! Pas cher et pourtant si utile. D’un côté vous avez une brosse souple rétractable qui enlèvera les poussières de votre objectif sans le rayer (c’est quand même le plus important, n’est-ce pas ?). Et de l’autre, un tampon flexible en carbone avec son éponge remplie de … carbone (pour 500 nettoyages, selon le constructeur). Comme son nom l’indique, le LensPen se présente sous la forme d’un stylo. Pour l’utiliser rien de plus simple, vous commencez par utiliser la brosse souple pour retirer les plus gros résidus. Puis vous frottez le tampon sur l’objectif en faisant des mouvements circulaires jusqu’à enlever les taches grasses (traces de doigts dans la majorité des cas). Ce n’est pas plus compliqué que ça !!!

Par contre, je ne vous conseille pas d’utiliser le LensPen pour nettoyer votre capteur. Ce dernier étant plus délicat, je ne m’y risquerai pas, il paraît qu’un photographe averti en vaut deux, alors vous voilà prévenu J

Franchement, j’aurais bien aimé découvrir cet accessoire dès que j’ai commencé la photo, il est si petit qu’on peut l’emmener partout et en vacances quand on garde l’appareil toute la journée sur soi, c’est bien pratique de pouvoir rapidement nettoyer l’objectif quand on a posé les doigts (involontairement) sur la lentille frontale. Alors, ne vous en privez pas J

Lens Pen
LensPen

Poire soufflante

AccessoiresPhotos-5

Comme son nom l’indique, c’est une petite poire qui, en la pressant, envoie de l’air sur la zone visée. C’est l’accessoire culte du photographe, on l’utilisait déjà sur les appareils photos argentiques. A l’époque un petit rituel, un petit coup de soufflette sur l’objectif, un petit coup dans le boitier et un petit coup dans la partie arrière où se loge la pellicule.

J’utilise la poire en complément du LensPen. Avec cette dernière, j’enlève d’abord les plus grosses particules. Il m’arrive aussi d’envoyer un peu d’air sur le capteur pour retirer quelques poussières. A la place, certains utilisent une bombe d’air, mais je ne suis vraiment pas fan de cette méthode qui peut laisser des traces, je préfère la méthode douce, la méthode de la poire J

Sangle /courroie

Courroie

J’évoquais un peu plus haut des photos de vacances, et bien celles et ceux qui ont déjà passé la journée avec l’appareil autour du cou voient très certainement où je veux en venir… Le poids, le frottement, tout ça… Alors sauf si votre moitié(e) a plus de talent qu’une masseuse Balinaise, vous serez quite pour un mal de cou pour toute la soirée et le lendemain… La raison est simple, pas besoin d’aller chercher bien loin, la sangle fournie avec votre appareil photo est tout simplement M !@/$# % !! Et oui, en plus de n’être pas du tout confortable, ces sangles ne sont vraiment pas discrètes en affichant le modèle de votre appareil en gros sur la sangle (Bah oui quoi, c’est vrai que c’est top de montrer que l’appareil que l’on trimbale vaut plusieurs centaines voire milliers d’euros), avec ça pas besoin de chercher très longtemps Charlie, une personne malhonnête vous repère vite et bien … Je vous laisse deviner où la mienne a terminé J.

Attache sangle

Pour les sangles, il existe pas mal de possibilités, ces dernières seront d’ailleurs à l’honneur dans un prochain article car il y en a pour tous les goûts, comme tout aujourd’hui est personnalisable, pas d’exception pour votre appareil photo… De mon côté j’ai pris une courroie de chez BlackRapid. Un vrai gain au niveau confort, je n’ai rien à y redire J

Réflecteur

Vous allez me dire qu’un réflecteur n’est pas forcément utile dès le début, et je suis bien d’accord avec vous. Ne vous précipitez pas sur son achat mais sachez que c’est quand même un super accessoire et pas seulement pour le portrait. Comme son nom l’indique, il permet de réfléchir la lumière pour éclairer un sujet trop sombre. Si vous êtes déçu par vos photos portraits en contre-jour quand le soleil se couche par exemple, il suffit de sortir votre réflecteur, vous devriez voir une belle différence. Il existe des réflecteurs très compacts (environ 30cm) que l’on peut plier et ranger dans un sac très facilement. Pas besoin d’assistant, vous tenez le réflecteur dans une main.

Il existe plusieurs couleurs (blanc, argenté, doré). Ces couleurs ont une incidence sur la réflexion de la lumière. La couleur argentée donnera une teinte plus froide (plus bleue) alors que la couleur dorée donnera une teinte plus chaude (plus orange). Il faut donc s’adapter en fonction de l’environnement ou de l’effet recherché. Pour une trentaine d’euros vous pouvez vous équiper.

Sac photo

Pour le coup, il n’y a pas plus indispensable que cet accessoire, on a tous besoin d’un sac pour trimballer son appareil et ses objectifs que ce soit pour les vacances ou pour un repas de famille. Mais je vous conseille de ne pas trop investir dès le départ, ne vous laissez pas embarquer par le vendeur qui essaye de vous vendre le sac avec l’appareil.

Quand vous vous lancez en photo, il est difficile de savoir comment va évoluer votre pratique, il se peut très bien que vous ayez au bout de quelques mois plusieurs objectifs supplémentaires… Ou inversement après quelques années toujours un seul objectif…

J’ai moi même expérimenté ce souci, j’ai acheté un sac pour y ranger mon appareil + 3 objectifs pensant qu’il allait me durer assez longtemps… Au final, je le revendais 6 mois plus tard, car j’avais déjà trop d’accessoires (flash, batteries, déclencheurs) etc…

Alors, avant d’investir dans un bon sac qui s’adaptera à votre pratique, je vous conseille dans un premier temps de partir sur un sac du type fourre-tout, afin d’y ranger votre appareil + un objectif supplémentaire… Il sera le parfait complément de votre plus gros sac.

Pour les plus gros sacs, il existe pas mal de possibilités et je suis sûr que vous en trouverez un qui s’adaptera à votre pratique. De mon côté et sans vouloir faire de pub à une marque, j’utilise un sac ouvrant dans le dos. L’intérêt ? Si vous prenez un bain de foule, vous ne risquez pas que quelqu’un vous l’ouvre… Quand on connaît le prix des différents accessoires, c’est vraiment quelque chose de très rassurant à utiliser.

Sac photo

Comme vous pouvez le voir un sac se rempli vite. Pour ne pas vous déplacer toujours avec un gros sac, pensez au fourre tout.

Accessoires Photos : Et les autres dans tout ça ?

Bien sûr, il existe bien d’autres accessoires tout aussi utiles, j’aurais pu citer, le trépied, les filtres, la télécommande, le flash etc… mais ce sont des accessoires qu’il faut acheter en fonction de votre approche de la photo.

En bonus :

Je terminerai avec un petit billet d’humeur sur un accessoire… parfaitement inutile cette fois. Et oui, quand on parle d’argent, vous vous doutez bien que certains sont prêts à tout pour vider encore un peu plus nos poches (non je ne parle pas ici de notre gouvernement J). Je parle de certains vendeurs, vous vous souvenez ? J’évoquais déjà un peu plus haut ce phénomène avec les sacs. Eh bien attention, ils sont de retour avec je pense, leur accessoires favoris… D’accord, j’ai assez fait durer le suspens, ce produit que j’évoque c’est… le filtre UV, c’est un filtre transparent que l’on vient visser devant l’objectif.

Pour quel but ? Gagner plus d’argent bien-sûr JJJ (Bon promis j’arrête). Plus sérieusement ce filtre sert en principe à « protéger » votre lentille frontale des petits chocs et des rayures. Dans le principe je suis d’accord avec tout ça mais, car oui, il y a toujours un mais :p. Je trouve dommage d’acheter un objectif souvent cher et de lui coller un élément supplémentaire qui peut baisser la qualité finale de l’image (si vous prenez un filtre d’entrée ou milieu de gamme). Je préfère mettre un pare-soleil qui pourra aussi protéger des impacts et des rayures. Comme souvent et la photographie ne fait pas exception, il y a deux camps, les pros et antis (filtre UV). Alors, à quel camp appartiendrez-vous ? J