Carnet de Voyage – Birmanie

 

Pour ce deuxième carnet de voyage, je vous emmène avec moi en Birmanie ! A la frontière de la Thaïlande et de la Chine. Un pays pleins de couleurs et de contrastes pour explorateurs en mal d’aventure…

Tanaka
Noix de bétel

Parfois il y a des voyages dont on rêve, d’autres qui nous ressourcent et parfois, il y a des voyages comme celui-là, qui vous marquent, qui vous font voir la vie différemment.

Pour moi la Birmanie c’est avant tout un pays de couleurs. Doré, comme les milliers de temples disséminés à travers le pays. Rouge, comme les chiqueurs de bétel ou jaune, comme cette poudre de Tanaka que les Birmanes se mettent sur le visage.

BirmanieBlog-2
BirmanieBlog-4
Novice

Un des pays les plus fermés il y a encore quelques années, protégé par les militaires au pouvoir cherchant à cacher les ressources précieuses du pays (or et rubis). Certaines zones du pays (nord) ne sont d’ailleurs toujours pas ouvertes aux touristes mais on sent aujourd’hui le pays en pleine mutation, poussé par une jeunesse qui a soif de découvrir le monde qui l’entoure.

BirmanieBlog-5
Piments

J’ai vécu la Birmanie comme une superbe surprise, bien sûr je connaissais le pays, le contexte politique mais ce n’était pas une des destinations dont nous avions prévu d’aller la poulette et moi. Mais vous l’aurez compris, quand il s’agit de voyages, il ne faut pas longtemps pour nous donner des envies d’ailleurs… Pas d’exception à la règle pour la Birmanie, il aura suffi d’un verre entre amis (Eh oui au final, il nous aura couté cher ce verre :p) pour nous retrouver engagés avec eux dans cette aventure… Et aventure est vraiment le bon mot, je rêvais depuis un moment de dépaysement et de découvrir un pays authentique… Quel bonheur de trouver encore des endroits imprégnés par les coutumes traditionnelles et où les enseignes multinationales ne sont pas encore présentes !!!

BirmanieBlog-6
BirmanieBlog-13

L’aventure a commencé à Mandalay, une des grandes villes du pays. Bien située pour effectuer les premières visites des temples alentours. Au programme, rencontre avec les moines, balade en bateau, calèche et visite du célèbre pont en teck (pont U-Bien). Pour les amateurs de photo, je vous recommande d’aller voir le pont au lever du soleil. Le soir, ce dernier est pris d’assaut par les touristes L.

BirmanieBlog-7
BirmanieBlog-8

Après la visite des temples, on imagine le passé glorieux du pays. L’opulence avec laquelle sont décorés les temples, ornés de pierres précieuses et d’or, est très impressionnante. C’est une immense fortune exposée à ciel ouvert !!!

Birmanie-61

Je parlais plus haut d’un pays très contrasté, cela commence bien évidemment par le contraste de la population, entre riches et pauvres. L’écart est immense, entre certains nantis vivant dans la capitale de Rangoun, déambulant dans des voitures de luxe inaccessibles et une partie de la population qui vit sans eau courante, ni électricité, avec en moyenne, 50€ par mois.

BirmanieBlog-9

On découvre néanmoins une population très accueillante et souriante. Parfois on arrive même à lire la surprise sur le visage de certains locaux, dans les endroits plus reculés. Ils n’ont pas encore l’habitude de voir des occidentaux. D’ailleurs si un groupe de jeunes vient vous demander de prendre une photo avec eux, ne pensez pas qu’ils vont en profiter pour vous faire les poches ou vous demander de l’argent par la suite. Ils sont simplement contents de pouvoir prendre une photo avec des occidentaux. Photos et rencontres qu’ils pourront montrer et raconter à leur retour dans leurs villages. Vous serez pendant quelques soirées, la vedette de leur histoire, pas mal non ? :p

BirmanieBlog-10

Après ces quelques jours passés sur Mandalay, direction Bagan en bus local.

Bagan est un petit diamant à l’état brut, une petite bourgade enveloppée par l’âme des centaines de temples qui l’entourent, en plus ou moins bon état (construits entre le XI et XIII siècles), ce sont des véritables trésors. On y trouve des statues de Bouddha en or, hautes de plusieurs mètres et des fresques murales datant de plusieurs siècles. Les Birmans ont bien compris la valeur et le potentiel de ces temples. Ils entreprennent des chantiers pour remettre en état ces lieux chargés d’histoire.

BirmanieBlog-20

Pour passer de temple en temple, il faudra parcourir des petits chemins en terre. Pour ce faire, rien de mieux que de louer un scooter électrique, les loueurs sont regroupés dans le petit centre-ville. Pour les plus sportifs (et surtout courageux), vous pouvez vous déplacer à vélo, mais je n’en dirai pas plus pour vous laisser la surprise (pour ceux qui comptent s’y rendre, bien sûr)….Bon allez, je vais quand même vous donner deux petits indices : sable et fous rires entre amis garantis…

Paysanne

On ne peut pas passer à Bagan sans s’arrêter pour admirer le coucher ou le lever du soleil depuis une des pagodes de la région. Un moment tout simplement magique, les couleurs et la lumière y sont splendides, c’est un vrai régal pour photographes. Mais si vous voulez voir les dizaines de montgolfières s’élever entre les temples, il faudra se lever de bonne heure, les vols s’effectuant uniquement très tôt le matin.

Bouddha en or
Temple à Bagan

Bagan est une petite ville au calme où on retrouve quelques restaurants bien sympas pour reprendre des forces après les longues journées de visites. Un de mes endroits préférés du séjour.

Temple à Bagan

Pour la suite, toujours pas de Mojitos ni de plage en vue, bien au contraire, on reste sur notre lancée sportive, nous avons choisi de faire un Trek dans les montagnes, un parcours de presque 40kms en 1,5 jours !!!

Trek dans les montagnes

Au programme, visite des fermes de piments, rencontre avec les fermiers et distribution de petits cadeaux. C’est là que nous prenons pleinement conscience de la différence entre nos modes de vie. Au hasard d’une rencontre, nous croisons une mère et sa fille âgée d’une dizaine d’année. Nous les arrêtons par des signes et essayons de leur faire comprendre que nous avons un cadeau. Une petite poupée, une fée… La fille, n’ayant jamais vu de poupée de sa vie, a d’abord eu peur, avant que sa mère ne lui explique et qu’elle accepte avec un grand sourire.

Belle rencontre
Paysanne
BirmanieBlog-23

Après plusieurs heures de marche, nous arrivons dans un monastère pour y passer la nuit, l’endroit est dans son jus, pas besoin de machine à voyager dans le temps, on se retrouve dans le passé. Pas d’eau, pas d’électricité ni de chauffage, on dort pratiquement à même le sol et l’air frais s’engouffre entre les lattes du plancher. Pour finir, une famille de chats essaye de passer sous nos « draps » pour y trouver un peu de chaleur. Même avec la fatigue de la journée, impossible de trouver le sommeil…

Monastère
Novice du monastère

Quand on reprend la route le lendemain matin, tout le groupe est content de se remettre en chemin, une expérience assez dure mais un souvenir pour la vie. On reprend des forces en admirant le soleil rasant du matin.

Soleil du matin

Après quelques heures de marche supplémentaires, on arrive à Nampan, pas besoin de vous dire qu’on est bien content de prendre une pirogue pour se reposer un peu et admirer le paysage. On traverse entièrement le lac Inlé, on y admire ses villages, ses maisons sur pilotis, ses jardins flottants et ses pêcheurs sur pirogue en bois. Vous ajoutez à ce mélange une pincée de lumière douce de fin d’après-midi et vous obtenez les paysages de cartes postales qu’on recherche tous en partant en voyage. Si vous êtes de passage en Birmanie, il faut absolument passer par le lac !!!

Pagodes
Pagodes

Nous sommes restés deux jours à Nyaung Shwe. On sent que cette ville est en train de se transformer, il y a pas mal de projets hôteliers en cours, mais elle reste tout de même un bon point de départ pour visiter le lac et ses environs.

Pirogue
Maisons sur pilotis
Pirogue et jardins flottants
Pêcheur sur sa pirogue
Pêcheurs

Après toutes ces visites et le trek… Direction le sud de la Birmanie pour du farniente bien mérité. Mais d’abord, passage par un petit aéroport !!! Oubliez ce que vous avez connu, on arrive ici dans un hangar, l’enregistrement des bagages se fait sur un petit comptoir et vous laissez vos bagages en plein milieu du hall en y apposant simplement un autocollant de votre compagnie aérienne… Pour le passage de la sécurité, c’est encore plus folklo, je passe le « portique » avec mon sac à dos contenant mon appareil photo, mes objectifs et accessoires… Lunette sur la tête, ceinture à la taille, bref la totale… Sans aucun souci… Etonné, je demande tout de même si je dois retirer quelque chose ou sortir mon appareil, on me répond avec un grand sourire en me signalant que ce n’est pas nécessaire… Ah si seulement ça pouvait encore être comme ça chez nous…

La dernière bizarrerie de l’aéroport est la possibilité d’accéder au tarmac sans sécurité, on peut très bien approcher un appareil pour faire des photos, en toute détente quoi J.

Nous avons pris la compagnie Air KBZ. Avions assez récents, super service à bord, pas besoin d’avoir peur de prendre l’avion avec cette compagnie. Les deux grandes compagnies Air KBZ et Air Bagan utilisent des ATR (filiale d’Airbus) et sont fabriqués en France.

BirmanieBlog-36

On connaît la réputation des plages thaïlandaises mais moins celles de Birmanie, pourtant, elles semblent tout aussi jolies, sable fin, eau turquoise… Petits restaurants de bord de mer qui servent de très bons poissons frais et superbes hôtels !!!

On en profite à fond et on se repose en sirotant des cocktails….What else ?

Coucher du soleil

La dernière étape de notre séjour nous amène à la capitale, Rangoon, je dois vous le dire tout de suite, c’est l’étape qui m’aura le moins marqué (peut-être à tort). Grande ville, bouchons, pollution, bruit, on est à l’opposé de ce qu’on a vu pendant 10 jours. Tout n’est pas à oublier pour autant, il faut absolument aller visiter la Pagode Shwedagon, une stupa en or de 105 m qui se termine avec une émeraude de 78 carats !!! Un vrai bonheur que de déambuler sur le marbre blanc et admirer la multitude de petites pagodes sur ce site. Il faut bien en profiter, c’est notre dernière visite du séjour.

pagode shwedagon

Et voilà, on arrive à la fin de notre aventure. C’est avec un plaisir fou que nous avons découvert ce pays et ses coutumes. Je ne peux que vous recommander cette superbe destination, il ne faut plus hésiter, foncez !!!!

A bientôt pour un nouveau carnet J