Bien choisir son appareil photo : Guide d’achat pour bien débuter en photo

Eh oui après tout, cet appareil sera votre compagnon dans votre quête de belles photos, il est donc essentiel de réfléchir à son achat, et ce même si c’est votre toute première acquisition. C’est donc tout logiquement que mon premier article s’intéresse à cette étape importante.

On trouve aujourd’hui une multitude de solutions… Si cela peut faire peur en raison de la grande quantité d’appareils qui sont sur le marché, il faut au final voir cela comme une chance, l’appareil de vos rêves se cache forcément quelque part…( si si, je vous l’assure). Il suffit simplement de se poser les bonnes questions.

On me demande régulièrement mon avis avant l’achat d’un appareil (je suis devenu en quelque sorte comme cet ami qu’on a tous, un peu geek, qu’on appelle quand on a un problème sur son ordinateur… Bon ok, j’exagère un peu :p ).

 

Les différents types d’appareils :

Je vais d’abord commencer par vous présenter (très) rapidement les différentes familles d’appareils qu’on trouve aujourd’hui.

 

Le compact : Pour la photo sans prise de tête

On le glisse facilement dans une poche, un sac ou pour les plus old school d’entre vous, dans le fameux accessoire de mode devenu culte, la banane. C’est l’appareil le plus abordable financièrement.

Sans détour, pour moi, son plus grand défaut, c’est le manque de viseur (c’est le cas pour la grande majorité des compacts). On cadre via…l’écran arrière. Avouez qu’on est loin du geste primaire du photographe qui porte son regard à travers son appareil pour mieux viser.

Ah et puis, si vous rêviez de ce joli flou d’arrière-plan (appelé « Bokeh » et prononcé « Boké »…Oui comme ça vous pourrez vous la péter avec un mot technique :p )… Et bien, passez votre chemin, les compacts ont des petits capteurs qui limitent cet effet (nous verrons dans un prochain article la différence entre les capteurs et ce que cela implique sur vos photos).

Très en vogue à l’avènement du numérique, on sent néanmoins une perte de vitesse sur ce segment et les résultats des constructeurs en baisse confirment cette tendance. Vous vous demandez pourquoi ? Rien de plus simple, ces appareils sont aujourd’hui en concurrence directe avec nos chers Smartphones. Pour relancer les ventes, les constructeurs proposent aujourd’hui une montée en gamme des compacts… Traduction, cela vous coûtera plus cher de vous équiper : )

Pour résumer :

Inconvénients

– Petits capteurs

– Flou d’arrière plan limité

– Limites de l’appareil rapidement atteintes

Avantages

– Prix

– Légers

 

Le bridge :

Bien choisir son appareil

Si par son nom, on pourrait penser que c’est un « pont » entre le reflex et le compact (ok je l’avoue elle était facile celle-là)… en réalité, ce n’est pas vraiment le cas. Alors oui, on trouve dans l’ensemble un viseur. Oui esthétiquement, il ressemble à un petit réflex, mais les comparaisons avec ce dernier s’arrêteront là.

On retrouve les mêmes inconvénients que pour le compact, l’objectif n’est pas interchangeable, même capteur et les réglages sont beaucoup plus limités.

Alors vous allez me dire, quel est l’avantage par rapport à un compact ? Pour moi, c’est l’ergonomie, le bridge tient mieux dans la main (mais moins dans la poche…).

Au final, si vous êtes dans la réflexion « je vais d’abord partir sur un bridge pour changer ensuite pour un reflex »… Faites-vous plaisir de suite et passez directement au réflex, tout simplement.

Si le budget est un problème, on trouve aujourd’hui beaucoup d’appareils d’occasion. La raison est très simple, les constructeurs sortent régulièrement des « mises à jours » des appareils et comme le marketing fonctionne toujours à plein régime, ces derniers arrivent à nous faire croire qu’un appareil qui fait de très belles photos, sera complètement dépassé un an après par son remplacement… Pourtant, la qualité des photos sera toujours la même et on est pas obligé de posséder le tout dernier appareil pour se faire plaisir en photo. Tout ça pour vous dire que le marché de l’occasion est une belle opportunité de rentrer dans le monde du réflex à moindre frais.

 

Pour résumer :

Inconvénients

–       Capteurs plus petits

–       Objectifs non interchangeables

–       Qualité des objectifs inférieurs

Avantages

–       Boitiers plus petits/plus légers

–       Prix

 

Le réflex : l’incontournable ?

 

Bien choisir son appareil photo

L’appareil photo par excellence, utilisé aussi bien par les professionnels que par les amateurs avertis en quête de belles photos.

 

Si vous venez ici, c’est sûrement que vous lorgnez sur un de ces « petits » boitiers. Pour ne pas faire attendre les plus impatients, voilà pour moi la différence entre compact/bridge et un réflex.

  • Objectifs interchangeables : large parc optique convenant à toutes les utilisations
  • Qualité d’image due à l’utilisation d’un capteur plus grand (APS-C ou plein format)
  • Ergonomie : meilleure prise en main
  • Viseur optique permettant de cadrer plus efficacement
  • Large gamme d’accessoires
  • Polyvalence : en effet, cet appareil s’adapte à toutes les pratiques grâce au large choix d’accessoires disponibles. Le revers de la médaille ? Il faudra mettre la main au porte-monnaie…

Il ne faut pas le cacher, il y a aussi des inconvénients à ce beau matériel,

  • Poids
  • Encombrement : avec plusieurs objectifs, cela prend vite de la place
  • Prix (mais quand on aime on ne compte pas, c’est pas ça ? :p )
  • Prix des accessoires

 

 

 

L’hybride : Une alternative au reflex ?

Hybride

Hummm, pour une fois, il porte bien son nom celui-là. On retrouve un peu de tout dans cette catégorie, viseur optique, viseur électronique, boitier compact, objectifs interchangeables, grand capteur, petit capteur. Bref, vous l’aurez compris, il est bien difficile pour moi de mettre une étiquette à ce produit tant il y a de différences entre les modèles et les marques.

Concrètement, on y retrouve un peu de tout. L’entrée de gamme reprenant les mêmes points forts/faibles qu’un bridge. Pour ne pas me répéter, je préfère donc ne pas traiter cette gamme et passer directement à la partie hybride haut de gamme.

Sur ce segment, on voit aujourd’hui arriver de nouveaux produits très intéressants offrant une réelle alternative au réflex.

Les constructeurs semblent avoir écoutés les remarques et attentes des utilisateurs, puisque ces appareils offrent la même taille de capteur que les réflex et permettent de changer d’objectifs en fonction de votre utilisation. Cerise sur le gâteau, la taille de ces appareils est également plus compacte.

Autre point fort, la qualité de la photo. Il est aujourd’hui difficile de faire la différence entre une photo prise avec un appareil hybride haut de gamme et un réflex…

Mais comme toujours, tout n’est pas parfait (ça serait trop simple) : il y a certains inconvénients à utiliser ce type d’équipement.

Tout d’abord, le choix des objectifs qui est pour l’instant assez restreint, surtout si vous faites partie de ceux qui ont besoin d’un objectif spécifique (Macro, photo animalière etc….) ou si vous cherchez des objectifs ultra lumineux à grande ouverture afin d’obtenir ce fameux flou d’arrière-plan.

Autre inconvénient, le prix. Certains hybrides sont aujourd’hui bien plus chers que certains réflex.

 

Vous l’aurez constaté par vous-même, il n’y a pas de solution parfaite. Mais pas de panique, le plus important c’est de vous poser les bonnes questions. Vous trouverez donc ci-dessous la FAQ pour acheter votre prochain appareil :

 

 

1. Les bonnes questions à se poser avant d’acheter un appareil photo  :

Quel est mon budget ?

Que vais-je prendre en photo ? Des paysages ? Des fleurs ? Des personnes ? Du sport ?

Pour moi la photo, c’est : Tous les jours ? Uniquement en vacances ? Entre amis ?

Ai-je besoin d’un appareil compact ou est-ce que l’encombrement et le poids d’un reflex ne me dérangeront pas ?

Ai-je envie de me déplacer avec plusieurs objectifs ?

Ai-je besoin de la vidéo ?

 

2. Choisir son appareil photo en fonction du budget :

  • Entre 150 € et 300 € : Orientez-vous vers un compact.
  • Entre 300 € et 400 € : Pour ce budget, deux solutions, soit on s’oriente vers un bridge pour retrouver un viseur et une meilleure ergonomie. Soit on cherche un reflex du côté de l’occasion.
  • Entre 400 et 700 € : Faites-vous plaisir, orientez-vous vers un reflex ou un hybride.
  • Entre 700 € et 1500 € : L’appareil c’est bien, mais l’objectif, c’est très important aussi. Je vous conseille de rester sur un boitier de milieu de gamme et de vous « lâcher » sur l’objectif.
  • 1500 € et + : Plus de doute, vous voulez vraiment vous faire plaisir. En fonction de votre pratique, je vous conseille de choisir un appareil plein format « mais toujours avec un objectif de qualité ».
  • Vous avez gagné à l’Euromillion ? Bah quoi ? ça fait pas de mal de rêver un peu non ? Pour le prix d’une belle berline allemande, vous pouvez vous offrir un appareil numérique moyen format… Rien que ça !

PhaseOne

 

 

 

3. Choisir son appareil photo en fonction de l’activité :

Du paysage : C’est tout simple, pratiquement tous les appareils sont faits pour ça !!!

Du portrait : Ce qu’on cherche dans ce genre de pratique, c’est de détacher le sujet du reste de la photo. On veut donc un joli flou d’arrière-plan. Pour ça, pas de miracle, il vous faut un capteur assez grand (Réflex, hybride) et un objectif à grande ouverture du type : 50mm 1,8mm.

Du sport : Privilégiez un appareil à la mise au point rapide. Ex : Canon 7D, 7D mII ou Nikon D500.

De la macro : Pour cette catégorie, ce n’est pas vraiment l’appareil qui va faire la différence, mais bien l’objectif. Le mieux étant de s’orienter vers un reflex pour la multitude des accessoires disponibles dans ce domaine.

Des concerts : Il va vous falloir un appareil avec un bon rendu en basse lumière et un objectif lumineux qui va réduire la formation de « grain » sur votre photo. Le reflex est donc particulièrement conseillé ici.

 

 

4. Bien choisir son appareil : Réponses aux questions fréquentes :

Nikon ou Canon, qui est le meilleur ?

Sur un forum, ce sujet soulève toujours les passions 🙂 // Pour moi, les deux marques se valent parfaitement, il y a du très bon de chaque côté. Tout est une question de prise en main, avec quel boitier se sent-on le plus à l’aise ?

 

Je n’arrive pas à me décider entre deux boitiers:

Au terme de sa recherche, on hésite très souvent entre deux appareils. Mon conseil est d’aller en magasin pour les prendre en main. Prenez l’appareil avec lequel vous êtes le plus à l’aise, celui dont les boutons vous semble les mieux placés.

 

Est-ce que le bridge c’est bien pour débuter ?

J’ai envie de répondre que tout est bon pour mettre un pas dans la photo, que ce soit un compact, un bridge ou même un Smartphone. Il n’y a pas que le matériel qui compte. On peut très bien faire de très belles photos avec un appareil modeste et des photos horribles avec un appareil expert. Le plus important ? Shooter, shooter et shooter encore !!!

 

Dois-je prendre l’appareil avec le plus de Mégapixels?

Mégapi… méga quoi ? Par pitié chers amis, ne sombrez pas dans le dictat marketing du plus c’est mieux.. « Quoi ?!? Mon Smartphone à 42Mpixel n’est pas meilleur que ton reflex à 16Mpixel ? » Eh bien non, ahah… !!! Plus sérieusement, la réponse n’est pas aussi simple qu’il y paraît et mériterait un nouvel article pour y répondre. Pour faire court, il y a quelque temps, on a assisté à une course aux pixels entre les constructeurs qui ont bien compris que le méga pixel représente un point de comparaison facile pour le grand public. Le plus important, c’est bien la taille du capteur. Petit capteur = pixel plus petit, à l’inverse grand capteur = pixel plus grand // Privilégiez donc la qualité à la quantité.

 

Dois-je privilégier l’appareil ou l’objectif ?

On ne le répétera jamais assez, mais un bon objectif est primordial pour faire des belles photos. C’est comme avoir la plus belle vue du monde mais de ne pas pouvoir en profiter car les vitres sont sales… (avouez, on ne vous avez jamais fait cette comparaison auparavant, hein?). Personnellement, je préférais partir sur un boitier moins performant et le coupler avec un meilleur objectif. D’autant que l’objectif est un investissement sur le long terme qu’on change moins régulièrement qu’un appareil.

 

La marque de l’appareil est-elle importante ? Le choix d’une marque est toujours délicat. Dans la plupart des cas, on a toujours une affinité (rationnelle ou non) plus ou moins importante avec une marque précise liée le plus souvent à des souvenirs d’enfance « Je me rappelle que Maman avait un Canon… » et le cerveau fait le reste…Ce qu’on connaît est rassurant, c’est bien connu. Je ne saurais vous conseiller de partir sur du Nikon, Canon, Sony, Pentax ou autre Olympus, ce que je vous dirai par contre, c’est de bien prendre en compte une chose. Dès le moment où vous commencez avec une marque, il est d’autant plus difficile de changer de crémerie par la suite. Pourquoi ? Eh bien c’est très simple, après l’acquisition d’un boitier, on se retrouve très vite à vouloir un autre objectif, une batterie supplémentaire ou un accessoire (flash, télécommande). Très rapidement on peut donc se retrouver avec pas mal d’équipement lié à une marque et si vous voulez changer de marque, vous allez également devoir vous séparer de tous vos accessoires…

 

Quand dois-je acheter mon appareil ? J’ai entendu que l’appareil que je souhaite acheter sera bientôt remplacé ? Il ne faut pas trop se formaliser sur cette question. Si vous avez envie de prendre des photos tout de suite, quel est l’intérêt d’attendre la « mise à jour » de votre boitier dans 6 mois voire dans 1 an ? De toute façon ce dernier sera à son tour remplacé un an après. Si on attend toujours le tout dernier modèle on ne fera jamais de photos.

 

 

 

Voilà, après tout ça, vous devriez avoir une piste pour entamer vos recherches de la meilleure des manières. Une fois la première sélection effectuée, lisez quelques tests sur Internet pour conforter votre choix et surtout… allez en magasin prendre l’appareil en main !